fbpx
recette quiche lorraine

Une histoire de roses et de quiche Lorraine

Nous sommes le 8 mai et ici – à Strasbourg – les gros nuages gris laissent enfin passer le soleil. La journée sera belle! Je suis sur ma terrasse en plein soleil, une tasse de café posée à côté de l’ordinateur, une quiche est au four. Mon idée du bonheur!

Mes doigts brûlent d’avoir côtoyé d’un peu trop près les orties tout à l’heure, lorsque j’étais au jardin. Mes bras sont griffés, le tour de mes ongles, noircis malgré les gants. Qu’importe! Jardiner juste après le petit déjeuner est un de mes trucs préférés le weekend ou les jours fériés!

Notre mission du jour était de désherber le coin du jardin où poussent actuellement les iris, le rosier, les framboisiers…Puis de redresser une grosse branche du rosier, qui penche sous le poids des fleurs et des tiges qui montent haut, tellement haut! Voilà 2 ans que ce rosier est là, nous l’avons planté juste après la naissance de Sam. Ne vous étonnez donc pas si je fais le raccourci de dire “le rosier de Sam”. C’est le rosier de mes rêves : il offre de magnifiques fleurs, énormes, aux dizaines de pétales. Elles ont une douce senteur sucrée qui évoque la framboise et le litchi. Leur odeur me transporte! J’ai toujours su que j’aurai un jour un rosier comme ça chez moi.

A deux, avec les enfants qui jouent à côté au ballon, il a fallu très peu de temps pour faire place nette au jardin. Les plantes respirent maintenant! Elles sont mises en valeur, et je souris bêtement dès que je tourne la tête vers elle. Oui, il m’en faut vraiment peu pour être heureuse!

Dans les semaines qui viennent, toutes les floraisons vont s’enchaîner maintenant : hortensia, hibiscus, phlox, rosier nain. Il va aussi falloir penser à remonter les géraniums de la cave. Je les avais laissé “hiberner” toute la saison, je me demande si ils vont reprendre!

Tout prend vie, fleurit, éclôt. La magie du printemps!

rosier
jardin à strasbourg

En cuisine actuellement, c’est une autre magie qui opère: celle du four qui cuit lentement la quiche Lorraine que j’ai préparé juste avant. Jardiner et cuisiner, deux de mes loisirs favoris. Un héritage qui me vient de mes grands-parents. Chez eux, à quelques exceptions près, papi jardinait et mamie cuisinait. Certains samedis et pendant les vacances scolaires, j’étais le témoin de cette vie simple et riche au rythme des saisons. J’ai grandi avec ça et aujourd’hui, les saisons et tout ce qu’elles suggèrent en terme de cuisine et de rythme de vie sont ma plus grande source d’inspiration.

Aujourd’hui, je vous partage ma recette de la quiche Lorraine. Elle n’est pas conventionnelle et mon but n’est pas de vous partager les grands classiques de la cuisine Française mais les plats qui me font vibrer. Cette quiche a un ingrédient “secret” : la ciboulette! Plein de ciboulette! A peine vous ouvrez la porte du four pendant la cuisson, et se dégagera cette odeur fraîche si caractéristique de cette herbe aromatique. Cela me transporte immédiatement dans la cuisine de ma grand-mère. J’ai mis DES ANNEES à trouver que c’était CA (la ciboulette!) l’ingrédient qu’ajoutait ma grand-mère à sa quiche Lorraine et qui lui disait ce goût si unique!

La quiche Lorraine

recette quiche lorraine

Ingrédients :

1 pâte à tarte

200g de palette fumée coupée en dés (je l’achète sous vide déjà cuite)

6 œufs

30g de farine

30 cl de lait

30 cl de crème fleurette

70g de gruyère râpé

noix de muscade, poivre du moulin et plein de ciboulette!

Instructions de préparation:

Commencez par couper en petits dés la palette fumée. Réservez.

Dans un grand saladier, cassez les œufs puis ajoutez la farine, le lait, la crème, le gruyère râpé, la noix de muscade râpée, le poivre et la ciboulette (quantités à votre convenance. Moi j’aime mettre beaucoup de muscade et de ciboulette, vous l’avez compris 🙂 ). La palette étant fumée, ne salez pas votre appareil. 

Etalez la pâte dans un moule, piquez le fond de quelques coups de fourchette puis disposez les dés de viande et enfin versez l’appareil par dessus.

Veillez à utiliser un moule à tarte à bords assez haut; l’appareil étant assez liquide.

Enfournez pour environ 45 minutes de cuisson à 180°C, en mettant votre plat tout en bas du four. Cela permettra à votre tarte de bien cuire (dessous) sans brûler (dessus!).

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *